Le vecteur

Le phytoplasme (bactérie sans paroi) responsable de la Flavescence Dorée est transmise par un insecte vecteur, la cicadelle Scaphoïdeus titanus. Cet insecte présente une génération par an. Les éclosions qui débutent en mai donnent naissance à des larves saines. Ces dernières acquièrent le phytoplasme de la Flavescence Dorée lors de la prise alimentaire (piqûre) sur un pied infecté et après une période de latence d’un mois, le transmet à d’autres pieds de la même façon.
La majorité des symptômes s’extériorise 1 an après la contamination du pied par une Cicadelle de la Flavescence Dorée (CFD). Si la contamination vient du matériel végétal, l’extériorisation est souvent plus longue.
La transmission de la Flavescence Dorée peut également se faire par l’introduction dans un vignoble indemne de plants contaminés. Dans ce cas, après assemblage des bois dont l’un est contaminé, l’apparition des symptômes sur le jeune plant demande souvent plus d’une année (jusqu’à 5 ans). Le traitement à l’eau chaise diminue cette voie de contamination.
 
Cette maladie a un caractère hautement épidémique:

  • L’insecte vecteur vit et se nourrit sur la vigne uniquement.
  • Les larves et adultes peuvent être infectieux pendant environ deux mois.
  • L’insecte se déplace facilement de cep en cep, les larves en sautant et les adultes en volant.

Durant son cycle, la cicadelle de la Flavescence Dorée présente 5 stades larvaires d’une durée de 10 jours chacun environ. Ces larves sont dépourvues d’ailes, elles se déplacent par saut.
Les œufs sont pondus dans les bois de deux ans ou plus. L’éclosion se fait sur une période de 1 à 2 mois ; Son développement et son étalement sont fonction des conditions météorologiques.
La taille des larves varie de 1,5 à 5 mm. Leur couleur évolue et fonce au fur et à mesure de leur croissance, du blanc jusqu’au brun avec des tâches plus foncées.
Les adultes mesurent entre 5 (mâles) et 6,5 mm (femelles). Ils sont de forme fuselée et de couleur brun-ocre.
Les cicadelles de la Flavescence Dorée présentent de manière caractéristique deux taches noires sur l’avant dernier segment de l’abdomen sur tous les stades de l’insecte.

Première période d’observations (les larves)

  • Quand ? Mi-mai à fin juin
  • Quoi ? Les 5 stades larvaires sans aile
  • Où ? Sur la face inférieure des feuilles de la base des ceps. Entre chaque stade, les cicadelles muent sur les feuilles et laissent l’ancienne enveloppe appelée exuvie.
  • Comment est évaluée la population ? Par des observations visuelles et des comptages

Deuxième période d’observations (les adultes)

  • Quand ? Début juillet à Septembre-Octobre
  • Quoi ? Les adultes ailés
  • Où ? Sur tout le feuillage et dans l’air (forte mobilité)
  • Comment est évaluée la population ? Par piégeage des adultes.
  • A noter que la précocité et la rapidité de succession des stades dépendent fortement de la température, avec des variations interannuelles.

Les différents stades de la cicadelle de la Flavescence Dorée

Larves de cicadelles de la Flavescence Dorée stade L1

Larves cicadelles de la Flavescence Dorée

Cicadelle de la Flavescence Dorée adulte

La cicadelle de la Flavescence Dorée peut être confondue avec d’autres cicadelles telles qu’Empoasca vitis plus communément appelée cicadelle verte.

Larve de cicadelle verte

Larve de cicadelle verte (à gauche) et cicadelles de la Flavescence Dorée L1 (à droite)

Larve de cicadelle verte (à gauche) et larve de cicadelles de la Flavescence Dorée (à droite).

 

Cicadelle verte (Cercle jaune) et cicadelle de la Flavescence Dorée (cercles blancs)

Zoom de l'image précédente

 

Population de cicadelles de la Flavescence Dorée L1 L2